L’Espagne, la Norvège et l’Irlande reconanissent l’Etat palestinien

En pleine guerre génocidaire  toujours en cours contre les Palestiniens de Gaza, une lueur d’espoir surgit : L’Espagne, la Norvège et l’Irlande ont annoncé mercredi  22 mai leur intention de reconnaître l’existence de la Palestine à compter du 28 mai. Avec cette initiative attendue inscrite dans le prolongement de l’engagement pro-palestinien  de ces trois pays et leur condamnation  vigoureuse et sans équivoque des crimes de guerre sionistes , un tournant géopolitique majeur est en train de se dessiner.«Chacun d’entre nous va à présent entreprendre les étapes nécessaires pour donner effet à cette décision», a déclaré le chef du gouvernement irlandais  Simon Harris lors d’une conférence de presse saluant un «jour historique et important pour l’Irlande et pour la Palestine».Le premier ministre espagnol Pedro Sánchez avait publié en mars avec les chefs des gouvernements de l’Irlande, de la Slovénie et de Malte un communiqué commun dans lesquels ces pays affichaient  leur volonté de reconnaître l’État palestinien. Un dirigeant  du Hamas a réagi à cette annonce historique en indiquant  mercredi que la «courageuse résistance» palestinienne a permis la reconnaissance de l’Etat de Palestine  par ces  trois pays européens  qui sont du bon côté de l’Histoire. «Ces reconnaissances successives sont le résultat direct de cette résistance courageuse et de la persévérance historique du peuple palestinien, nous pensons qu’il s’agit d’un tournant dans la position internationale sur la question palestinienne», a déclaré à l’AFP Bassem Naïm, membre du bureau politique du mouvement de résistance  palestinien.Le ministère israélien des Affaires étrangères a publié mardi soir un message vidéo à l’adresse de Dublin sur le réseau social X pour l’avertir que «reconnaître un État palestinien risque de vous transformer en pion dans les mains de l’Iran» et du Hamas. Cette propagande, longtemps servie par le colonisateur de la Palestine pour s’attirer la sympathie de l’Occident,  s’est fracassée sur les milliers de cadavres d’enfants et de femmes palestiniens broyés par la machine de guerre sioniste.  Israël a rappelé mercredi «pour consultation» ses ambassadeurs en Irlande et en Norvège. Le sionisme criminel a suffisamment  montré son visage barbare   pour se tromper sur son compte. Après avoir perdu la bataille de l’opinion et de la communication à travers le monde, le voilà qui  commence à perdre la confiance des nations. L’Histoire s’accélère. Free, free Palestine!  

Dernières Actualités
Les plus lus
miraouir
Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur : La migration de nos médecins est un cancer
Zarro
Marchica Med devant la justice : Une lagune et des lacunes
chankou site
Mauvaise gouvernance dans toute sa splendeur
Al Amoudi
Litige de la Samir : Al Amoudi démasqué par le CIRDI ?