Forum du festival Gnaoua : L’amitié maroco-ibérique à l’honneur

José Luis Zapatero savourant un pur moment gnaoui...

Le festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira qui a tenu sa 25e édition  du 27 au 29 juin  n’est pas seulement une fête de la musique, une multitude de concerts envoûtants, une geyser d’émotions  et un voyage sublime qui chatouille l’âme et l’esprit. Dans la convivialité et le partage.  Ce festival incontournable porté  par une identité singulière  qui rayonne au-delà des frontières nationales  et que sa patronne la très dynamique  Neila Tazi a su hisser très haut , c’est aussi, parallèlement à ces spectacles musicaux uniques en leur genre, le temps du débat et de l’échange organisé au sein du forum des droits humains. Chaque année, celui-c réunit, et ce depuis 2012,  autour d’une thématique d’actualité forte une pléiade  d’artistes, d’intellectuels et de militants de la société civile…qui viennent partager  dans une atmosphère décontractée  leur vision en interagissant avec le public. Rehaussée par la présence de l’ex-chef du gouvernement socialiste espagnol José Luis Zapatero, l’édition 2024 a célébré le rapprochement maroco-ibérique sous le signe : « Maroc, Espagne, Portugal : une histoire qui a de l’avenir ». Homme chaleureux  qui incarne les valeurs de gauche,  parlant avec les accents de la sincérité,  l’ex-patron du PSOE a  plaidé pour que la coupe du monde 2030 co-organisée par les trois pays voisins et amis soit  celle de la paix. Ravagé par des conflits destructeurs   au nom d’idéologies criminelles, le monde en a tellement besoin pour se réconcilier avec lui-même.

Dernières Actualités
Les plus lus
miraouir
Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur : La migration de nos médecins est un cancer
Zarro
Marchica Med devant la justice : Une lagune et des lacunes
chankou site
Mauvaise gouvernance dans toute sa splendeur
Al Amoudi
Litige de la Samir : Al Amoudi démasqué par le CIRDI ?