Recensement général de la population : Le Roi Mohammed VI donne ses hautes orientations au chef du gouvernement 

Le recensement, un outil d’une grande importance stratégique.

Le recensement général de la population et de l’habitat ( RGPH) qui sera organisé en septembre prochain a fait l’objet d’une lettre adressée par M  le Roi Mohammed VI  au chef du gouvernement, Aziz Akhannouch. Dans sa lettre d’orientation , le souverain, a souligné   l’importance stratégique de ce recensement, le 7ème  du genre depuis 1960. Celui-ci va permettre à travers les données collectées auprès des ménages d’avoir une vision claire de l’état de la nation sur le plan socio-économique et démographique, tout en anticipant les besoins de la population pour les années à venir dans des  domaines aussi essentiels  que l’éducation et la santé. Il s’agit donc d’un outil de développement et de prospective , d’«une opération qui, par la multitude et l’importance des données et des indicateurs qu’elle génère, constitue une aide précieuse à la concrétisation de notre projet de société et au bon déploiement de notre modèle de développement, bâtis sur les principes de démocratie politique, d’efficacité économique, de développement humain et de cohésion sociale et territoriale », a précisé d’emblée le chef de l’État qui ajoute à l’adresse du chef du gouvernement : «  Il ne t’échappe guère, au regard des objectifs poursuivis, l’importance stratégique de cet événement décennal qui intéresse la nation toute entière et au-delà : institutions nationales et internationales, acteurs politiques, syndicaux et économiques, société civile, et plus encore, familles marocaines et l’ensemble des résidents étrangers ». Et  le souverain d’exhorter «  le ministre de l’intérieur, le Haut-Commissaire au plan et l’ensemble des walis et gouverneurs à veiller à une organisation opérationnelle optimale de ce recensement dans le respect des délais impartis et en étroite coordination avec les autres intervenants sur le terrain.»

Dernières Actualités
Les plus lus
miraouir
Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur : La migration de nos médecins est un cancer
Zarro
Marchica Med devant la justice : Une lagune et des lacunes
chankou site
Mauvaise gouvernance dans toute sa splendeur
Al Amoudi
Litige de la Samir : Al Amoudi démasqué par le CIRDI ?