Euro 2024 : L’Espagne et l’Angleterre en finale

Le prodige marocain Lamine Yamal après son but spectaculaire…

Il n’y aura pas de finale de l’Euro pour la France le 14 juillet, ni de séquence  festive pour faire oublier  d’été agité et angoissant.

Les Bleus rentrent donc à la maison, après leur défaite mardi 9 juillet en demi-finales de l’Euro 2024 face à une remarquable équipe d’Espagne qui rencontrera en finale l’Angleterre après sa victoire (2-1) face aux Pays-Bas le mercredi 10 juillet. L’équipe de France, une nouvelle fois peu inspirée dans le jeu, a montré ses limites. Ni le coach Didier Deschamps ni ses poulains n’ont semblé en mesure de vraiment faire douter leurs adversaires ni les déstabiliser. Pourtant, ce sont les Bleus qui ont ouvert la marque dès la 9e minute par Randal Kolo Muani, qui a victorieusement repris de la tête un centre de Kylian Mbappé. C’est le premier but inscrit dans le jeu par les Bleus dans la compétition européenne. Mais la Roja réagit vite sur une prouesse du prodige maroco-espagnol  Lamine Yamal à la 25ème minute qui a trouvé la lucarne de Maignan sur une frappe spectaculaire à 25 mètres enroulée du gauche. L’ailier de Barcelone devient ainsi le plus jeune buteur de l’histoire de l’Euro, quatre jours avant ses 17 ans. Quatre minutes plus tard, Olmo donne l’avantage à l’Espagne en faisant  trembler les filets de Maignan sur une puissante frappe déviée par Koundé. Le sélectionneur français a tout tenté, opéré les changements possibles, pour revenir dans le match. En vain. Les Bleus pèchent par leur dépendance d’un Kylian Mbappé, très peu inspiré, qui n’a pas su faire la différence face à une équipe espagnole nettement supérieure dans la fraîcheur physique, la richesse du jeu et la maturité collective. 

Dernières Actualités
Les plus lus
miraouir
Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur : La migration de nos médecins est un cancer
Zarro
Marchica Med devant la justice : Une lagune et des lacunes
chankou site
Mauvaise gouvernance dans toute sa splendeur
Al Amoudi
Litige de la Samir : Al Amoudi démasqué par le CIRDI ?